L'IA qui nous met à poil, les sages de l'identité et un astrologue de la Russie

L'IA qui nous met à poil, les sages de l'identité et un astrologue de la Russie

Bienvenue à Tourniquet, la référence en matière de taxes municipales communistes. Si vous n’êtes pas encore abonné à cette infolettre, suffit de cliquer sur ce bouton:


#tant pis pour x

Semaine importante pour moi. J’ai décidé d’arrêter de publier sur X. Au moins temporairement. En fait, je ne publie que des liens pour inviter les gens à s’inscrire à mes infolettres. Trop d’insultes et pas assez de bénéfices (et que dire d’Elon Musk).

Cette semaine, je suis aussi allé à Tout le monde en parle. Il en est un peu question dans ma dernière publication réservée aux abonnés payants (Geneviève Guilbault: toute l’histoire d’une histoire qui n’en n’est pas une). Évidemment, j’avais préparé plein de lignes comiques et des commentaires très intelligents sur plusieurs sujets dont on n’a pas parlé une maudite seconde. C’est l’histoire de ma vie. J’aurais pu entre autres disserter longuement (genre au moins 45 secondes) de l’avenir des médias.


#ia

Par contre, probablement que tout ce que j’aurais dit aurait été périmé. On dirait bien que l’intelligence artificielle va tout bouleverser en matière d’information. Cette semaine, une entreprise a proposé un bulletin de nouvelles entièrement généré par l’intelligence artificielle. On y voit des Céline Galipeau « synthétiques » qui lisent des nouvelles rédigées par l’IA. Bon, ça paraît un brin que ce ne sont pas des humains, mais sans doute que bientôt, on n’y verra plus aucune différence. Il faut encore des journalistes pour rapporter les informations brutes, mais la perspective de l’information créée par des algorithmes m’effraie légèrement. Si nos mononcles et nos matantes (ce n’est pas péjoratif, je suis moi-même un oncle) se faisaient avoir par des publications satiriques du « Journal de Mourial », imaginez quand ce sera aussi bien fait que ça.

Surtout qu’on ne connaitra pas toujours les motivations des entreprises derrière l’exercice. Justement, Le Monde publiait un texte récemment sur les amitiés artificielles, nouvelle frontière de l’intelligence artificielle:

« Thierry Bollon, chercheur spécialisé en psychologie sociale et en IA, assure que « des IA utiliseront toutes les stratégies qu’on connaît dans les écoles de commerce pour faire acheter des choses dont les gens n’ont pas besoin. La psychologie sociale montre qu’on n’est pas décideur dans une interaction. » Thierry Bollon craint également que ces IA soient utilisées par des promoteurs de désinformation « pour inciter au terrorisme, au racisme, au sexisme ». Il est d’ailleurs primordial, pour les chercheurs interrogés, d’interdire de faire passer les chatbots pour des humains. »

J’ai déjà publié dans La Presse une carte blanche sur les compagnons virtuels desquels les gens tombent amoureux. Il y a même maintenant des entreprises qui vous permettent de mettre n’importe qui à poil. J’avais plus ou moins réalisé comment ces relations « intimes » pourraient être harnachées par des politiciens, des entreprises ou des médias mal intentionnés pour nous vendre des bébelles ou des idées. En fait, oui, je voyais bien que ça allait servir à la désinformation. Sauf qu’être désinformé par un « deepfake », c’est une chose, mais l’être par votre chum ou votre blonde virtuelle, c’en est une autre. L’amour est aveugle, à ce qu’il paraît.


#guerre à noël

Peut-être que des gens pourront s’en servir pour faire la guerre à Noël. J’en ai parlé récemment, mais je trouvais comique d’en rajouter avec ce montage de l’émission Quotidien en France où l’on peut voir ce bon Mathieu Bock-Côté, comme chaque année, ramener cette idée qu’on n’a plus le droit de dire « Joyeux Noël ».

Parlant de Noël, Hugo Meunier a fait un joli texte sur sa préparation du temps des fêtes. AVERTISSEMENT: ce texte contient souvent le mot Noël.


#plogues


#pdf

Sur une note moins excitante, le gouvernement de la CAQ a présenté son fameux comité de « sages » qui va s’intéresser à l’identité de genre. Plusieurs se sont questionnés sur la composition de ce comité, mais Vanessa Destiné est allée plus loin avec une série de stories sur Instagram à ce sujet (en passant Vanessa, j’pas sûr que c’est le meilleur médium, les stories).

En gros, Patrick Taillon a déjà participé à une ou des activités de PDF Québec (bravo d’avoir trouvé un acronyme pas déjà pris), un groupe féministe que certains qualifient de transphobe. Disons que les propos de leur administratrice Michèle Sirois sont quelque chose:

Donc, les Big Pharma pousseraient nos enfants à changer de sexe pour pouvoir leur vendre des pilules. On est quand même profond dans le complot pour au final, atteindre un marché très très restreint.

Bref, il y a beaucoup de stock dans l’analyse de Vanessa, des liens entre différentes personnes et groupes à explorer et ça vaudrait peut-être la peine que des journalistes se posent des questions là-dessus.


#fan club

Des fois on ne soupçonne pas des organisations qui manoeuvrent en coulisse pour influencer l’opinion publique. À plus petite échelle, Jeff Fillion semble s’être trompé de compte pour un tweet cette semaine, puisqu’il était géolocalisé au même endroit que lui:

Dans le fond, c’est Jeff Fillion qui administre le fan club de Jeff Fillion pour nous faire accroire qu’il a beaucoup de fans. M. Fillion qui a réussi à dire plusieurs faussetés à mon sujet dans un tweet cette semaine d’ailleurs.


#taxes municipales

Parmi ses amis, on retrouve le conseiller financier Ian Senéchal qui m’a bien fait rire cette semaine. Il a d’abord écrit ceci:

Même si c’est mal formulé, je suis assez d’accord. Mais ça m’a rappelé une de ses publications précédentes:

Bizarrement, il n’a pas parlé des maires pas de gauche de la région de Québec qui ont pas mal plus augmenté les taxes que Longueuil. « Le biais des médias se matérialise dans ce qu’on choisit d’ignorer et sur quoi on met l’emphase généralement. », a déjà dit un grand sage.


#russie

Une petite dernière: Radio X a reçu la semaine dernière un « expert » de la Russie. Il semble être pro-Poutine et ce n’était pas clair dans son entrevue s’il était d’accord avec l’idée de tabasser des homosexuels ou pas.

Par contre, ce qui est assez clair, c’est qu’il est assez mauvais en matière de prédictions.

Le monsieur était dans le coin pour faire une conférence à 100 piasses l’entrée. Dire que des gens payent pour entendre un gars qui ne s’y connait pas pantoute.


#citations

🔈 Arnaud Gascon-Nadon, à propos d’Équiterre qui veut nuire à l’Alberta

Quand on parle d’apocalyptique climatique, on parle de morts, on parle de vouloir sauver la population, vouloir sauver la planète et ci et ça, toujours basé sur des estimations, sur le futur et ci et ça. Ce que Danielle Smith dit, finalement, c’est: Oui, mais si tu mets un cap des émissions en Alberta, là, tout le monde va mourir ici.

🔈 Monique Pauzé, à propos de Gilligan

Pendant que de la croisière libéralo-pétrolière s’amuse, la planète brûle. Est ce que les libéraux pourraient annuler deux trois rencontres pour s’occuper de la planète?

🔈 Luc Berthold, après une nuit d’obstruction parlementaire

C’est une victoire pour nous parce qu’on a réussi à retarder l’agenda destructeur de Justin Trudeau d’une journée.

🔈 François Legault, confiant d’être confiant

Ça risque de brasser dans les prochaines semaines, mais je pense qu’en bout de ligne, quand on va livrer les services, j’ai confiance de retrouver la confiance.

🔈 Mathieu Lacombe, qui tenait des documents confidentiels devant les journalistes

– C’est juste que vous avez un papier qui est écrit de faire une proposition de plan temporaire, d’aider aux médias, juste là, pour approbation et signature.
– Oui, vous avez une bonne vue, je vais cacher ça.

🔈 Gilles Proulx, qui fait une prédiction

Il y a beaucoup trop de monde qui voit déjà Paul Saint-Pierre Plamondon au pouvoir. Je lui souhaite bien, mais trois ans c’est loin. En 2026, en trois ans, Montréal sera une ville totalement anglaise, ne l’oublions pas.

🔈 Jacques Gourde, qui se donne une swing

Quand et comment le gouvernement va-t-il récupérer l’argent des contribuables, verser le fond vert aux amis du premier ministre, et arrêter de faire des cadeaux payés par les Canadiens?

🔈 Diane Lebouthillier, à propos de Pierre Poilievre

De qui qu’ils reçoivent leurs directives? Le chef se fait tu influencer par Donald Trump aux États-Unis, monsieur le président?