Adrien Pouliot, à propos de l'esclavage fiscal

Adrien Pouliot, à propos de l'esclavage fiscal
- Y font 80,000 les deux ensemble pis y’arrivent pas, Moi je leur dit, bin ça se comprend, y’en a un de vous deux qui travaille à temps plein.
- Pour nourrir la machine.
- Pour payer des taxes, alors aujourd’hui, un québécois moyen travaille, est en esclavage fiscal jusqu’au 14 juin.