Un tunnel, les chroniqueurs de Saint-Lambert et quelques moqueries raffinées

Un tunnel, les chroniqueurs de Saint-Lambert et quelques moqueries raffinées

Je me permets de commencer par vous dire brièvement que mon livre est maintenant disponible chez tous les bons libraires.

Vous pouvez l'acheter chez les libraires indépendants:

Ou Renaud-Bray:

Ou Archambault:

C'est un livre qui parle de mon sujet préféré: moi. Mais un livre qui va peut-être aider des gens comme moi à mieux se comprendre et d’autres pas comme moi à mieux nous comprendre. Surtout, c’est un livre qui ne se prend pas au sérieux. Guy A. Lepage m'a dit qu'il avait ri à haute voix plusieurs fois en le lisant. Il me l'a dit en coulisses donc vous n'avez pas le choix de me croire. Je n'en dis pas plus parce que la couverture médiatique est déjà intense et excellente, par ailleurs.

🚃 Troisième lien

Je suis toujours de loin le projet de troisième lien à Québec. Je ne suis pas un expert de la vieille capitale, mais je connais quand même un peu ça, l'urbanisme, et ça continue de m'intéresser. Aussi j'y suis allé à l'automne pour tourner deux épisodes de notre série qui sortira en mai sur Savoir média.

Je n'arrive pas trop à comprendre comment une ville qui aspire à prendre de l'ampleur tergiverse autant devant un projet (structurant, comme ils disent) de tramway. À l'inverse, plusieurs s'enthousiasment devant un projet pas si structurant de tunnel vers Lévis. Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui font que le 3e lien n'est pas une bonne idée. Plusieurs experts l'ont déjà fait.

Mais au-delà de ces analyses fouillées, il y a les contradictions presque loufoques des amateurs de drillage sous-marin. Au premier rang la déclaration du ministre Charrette qui a expliqué la semaine dernière que le tunnel serait en fait bon pour contrer l'étalement urbain:

« Sur l’étalement urbain notamment, je suis d’accord, faut mettre des efforts importants pour contrer ce phénomène-là, mais le tunnel Québec-Lévis, centre-ville à centre-ville est une belle façon d’y parvenir. »

J'aurais envie de citer Orwell si ce n'était pas si galvaudé. Comme si les gens allaient s'arrêter au centre-ville de Lévis pour vivre leur vie plutôt que d’aller se construire une McMansion dans les champs plus loin.

Il y a aussi le coût du projet qui devrait faire réfléchir. On parle de beaucoup d'argent pour satisfaire pas tellement d'utilisateurs. Malgré ça, les influenceurs de Québec appuient le projet. Les mêmes personnes qui s'inquiètent de l'irrationalité des dépenses du gouvernement. Les mêmes aussi qui étaient pour l'injection de fonds publics dans un amphithéâtre (un beau succès).

🛣️ Saint-Lambert

Donc on s’inquiète d’un petit tronçon de 500 mètres de la ville de Québec qui deviendrait une voie partagée dans le cadre du projet de tramway. C’est quand même frustrant quand on sait que la meilleure façon de combattre les changements climatiques est de mieux aménager nos villes. Le dernier rapport du GIEC en parle:

« Les stratégies permettant aux villes établies de réaliser d’importantes économies d’émissions de GES comprennent l’amélioration, la réaffectation ou la modernisation efficace du parc immobilier, le soutien aux transports non motorisés (par exemple, la marche, le vélo) et les transports en commun », indique le sommaire pour les décideurs, qui totalise 64 pages.»

Ces aménagements amélioreraient de surcroit la qualité de vie des gens qui habitent les alentours. Mais parce que des banlieusards s’inquiètent d’être pris dans le trafic d’une ville qu’ils n’habitent pas, ceux qui y habitent sont menacés de se voir refuser ces nouveaux aménagements.

C’est là le problème des villes centrales. Des commentateurs de l’actualité qui s’opposent à des changements parce que lorsqu’ils quittent leur Saint-Lambert pour aller luncher au Leméac, ils doivent enjamber des cônes oranges ou éviter des rues piétonnes. Je dis Saint-Lambert, mais ça marche aussi avec Saint-Bruno. Ça m’a fait du bien d’en parler.

👌 Moqueries raffinées

Sinon, j'ai fait le saut quand mon ami m'a fait remarquer que Mathieu Bock-Côté avait parlé de moi à QUB Radio. Et pas juste parce que j’ai réalisé que mon ami écoutait QUB Radio. C’est que MBC m'a nommé en parlant de l'initiative des Chaires de recherche du Canada d'obligatoirement embaucher une personne qui ne serait pas blanche. Et il me fait dire beaucoup de choses:

« Et là j’imagine très bien, tsé les Olivier Niquet de ce monde, qui s’amuse à prendre, ils prennent un extrait et font semblant de se moquer. J’ai hâte de voir comment un Olivier Niquet, ou un des nombreux interchangeables Olivier Niquet qui existent dans notre petit paysage médiatique, va dire ah lalala, c’est absolument inacceptable ce qui se dit là. De quelle manière ils vont chercher à ridiculiser cette légitime aspiration à l’universalisme, à l’égalité, et à l’affirmation de l’individu. De quelle manière ils vont faire passer pour une forme de sophistication et d’esprit de moquerie raffinée leur adhésion à la discrimination raciale. »

D'abord, je ne dis jamais que quelque chose est inacceptable. Je trouve très rarement que des propos sont inacceptables en fait.  La plupart du temps, je m'intéresse à l'argumentaire plutôt qu'au fond. Mathieu Bock-Côté présume que parce que je trouverai son analogie avec la diversité corporelle douteuse et ses références au totalitarisme et à Orwell (je vous l'avais dit que c'était galvaudé) exagérées, je suis automatiquement pour la discrimation positive (qu'il appelle discrimation raciale).

Mais il n’y a rien de tout ça qui est vrai. J’espère qu’il ne prête pas de genre d’intention aux autres protagonistes dans les dossiers qu’il commente. Sauf le bout où il dit que je suis sophistiqué et que j’ai un esprit de moquerie raffiné. Je vais mettre ça dans ma bio.

⏰ S’il vous reste du temps

🟥 Mon billet dans l’Actualité
« Retour sur un printemps incandescant »

🛥️👌 Le bêtisier
« Will Smith, le destroyer et les moqueries raffinées »

🌯🚗 Des coulisses de pouvoir
« PSPP, la souffrance et le shawarma »

⛽📽️ Drôle de moment
Jason Kenney qui met du gaz

🗞️ 24h – L’univers musical d’Olivier Niquet.

🗞️ Le Devoir – Poison d’avril.

🗞️ 🗞️ La Presse – Donner le micro aux introvertis

Le Devoir – Confessions d’un introverti

🗞️ La soirée est encore jeune - Grand entretien avec moi-même

🗞️ Tout un matin - Les rois du silence

🗞️ L’Actualité - Adoptez un introverti

🗞️ Tout le monde en parle - La soirée est encore jeune