Radio circulation, bisbille en sanitocratie, et vous n’en reviendrez pas de découvrir qui est en train de devenir un gladiateur

Radio circulation, bisbille en sanitocratie, et vous n’en reviendrez pas de découvrir qui est en train de devenir un gladiateur

Je veux commencer en vous rappelant que Substack ne me permet pas de traduire certaines parties de cette infolettre, dont quelques messages automatisés. Ça me désole énormément, mais je ne peux rien y faire. Vous recevrez donc parfois des bouts de courriels uniquement en anglais et je m’en excuse.

J'ai publié dimanche un nouveau texte réservé en primeur aux abonnés payants. Ça parle de la fois où Steve Laplante n’a pas répondu à mon texto. C’est rempli de péripéties, genre. Si vous l'avez déjà lu, je vous invite à y retourner puisqu'il y a eu un dénouement: il semble que Steve m’aime encore!


#radio circulation

Je ne reviens pas cette semaine d'un voyage exotique à Rouyn ou à Carleton malheureusement. Le plus loin où je me suis rendu, c’est à Laval pour jouer à la balle. Reste que j'aime bien le Montréal festif du temps des Francos et des autres festivals. Le concert de Bon enfant était solide.

Faut juste pas y aller en voiture. D’ailleurs, j’ai été surpris d'apprendre que le gouvernement du Québec subventionnait la station Radio circulation 730, anciennement la légendaire CKAC. En fait j'ai été surpris de savoir que ça existait encore. À l'ère des Waze et autres Google Maps, j’aurais cru que les gens se fiaient beaucoup moins à la circulation à la radio. C’est à la fois pratique et pathétique, mais j’inscris maintenant presque toujours mes destinations dans Waze lorsque je vais quelque part, même si je connais bien le chemin. Un chantier de construction est si vite arrivé.


#rev

Reste que l'été, c'est souvent plus rapide de prendre le vélo. Cette vidéo très populaire où il est question de la piste cyclable de Saint-Denis est assez éloquente sur les bienfaits de réduire l’emprise de l’automobile.

@tom_babinYou know how we always hear that reducing space for cars will destroy businesses that rely on the traffic? Well, this street in Montreal was rebuilt to give more space to cyclists and pedestrians and guess what happened to business? #cycling #urbanplanning #cyclinglife #urbancycling #urbanlife #bikelife #urbandesign #bikecommuting #urbanplanningtiktok

Tiktok failed to load.

Enable 3rd party cookies or use another browser

Vincent Guzzo devrait peut-être regarder ça.


#bisbille

Je vous ai parlé quelques fois de Jérôme Blanchet-Gravel qui est derrière Libre Média. Peut-être trop souvent par rapport à son importance, mais que voulez-vous, il me fait rire. Encore il y a quelques jours, il nous a offert un nouveau néologisme (un néo-néologisme?).

La sanitocratie. Ça me fait rire parce que je ne pensais pas qu'il pouvait trouver d'autres variantes après nous avoir parlé des chroniqueurs ultra-sanitaristes, de l'inquisition sanitaire, de la planète woke hygiénique, des wokes sanitaires, de l'utopie sanitaire, d'un Elvis Gratton sanitaire, de colonialisme sanitaire, de l'Hygiénistan, de la religion sanitaire et de l'utopie hygiénique. Dire qu'à une époque, tout ce qu'on avait, c'était des serviettes sanitaires.

C'est drôle aussi parce que Libre Média organise un genre de colloque conspi qui devait être animé par Éloise Boies, ancienne journaliste de Radio-Canada entre autres, qui se consacre maintenant à combattre les vaccins et les drag queens. Or Mme Boies se désiste à la dernière minute.

Samuel Grenier, qui conseille parfois Éric Duhaime et qui avait dit que le centre de vaccination du Stade olympique était un abattoir, l’a dénoncé publiquement. Il me semble que ces mouvements marginaux et radicaux finissent souvent pas s'entre-déchirer. On l'a vu avec La meute et les Farfadaas.

Remarquez, j'ai utilisé le mot conspi, mais ce n'est peut-être pas le bon terme. Ce n'est peut-être pas très productif non plus de les qualifier ainsi. Vous pouvez regarder le petit reportage assez instructif à ce sujet dans le dernier micromag d'URBANIA: Comment devenir conspirationniste.


#les médias d’une personne

Bref, peut-être que Jérôme Blanchet-Gravel va se retrouver bientôt seul dans son Libre Média. D'ailleurs, quelqu'un a lancé un défi sur Twitter pour qu'on prouve qu'il n'est pas seul à écrire la plupart des textes.

Ça a plus ou moins à voir avec ça, mais j'ai lu un texte fort intéressant (encore une fois via Sentiers) sur la nouvelle tendance des « médias à une personne ». On parle ici des individus qui se lancent sur Onlyfans, Patreon ou... Substack. Cette nouvelle arène médiatique peut avoir de bons côtés pour les pigistes, mais pas nécessairement pour l’ensemble de l’écosystème.

« Nous ne devrions pas glorifier l’ère précédente où une poignée de propriétés médiatiques consolidée traduisait une pensée institutionnelle respectable pour les masses. Le contrôle du récit consolidé permet le mensonge et la tromperie. Mais plutôt que d'entrer dans une ère de « places publiques globales » remplies de discours éclairés et de conversations constructives, nous avons maintenant des arènes de gladiateurs dans lesquelles les acteurs de réalités nichées se battent. Nos médias « d’une personne » sont de plus en plus influents et ne peuvent pas risquer de perdre au jeu de l'attention en faisant preuve de nuance. Nous avons une prolifération de visions irréconciliables du monde et aucun moyen de les lier ensemble. Internet n'a pas éliminé la prédilection des humains pour les figures d'autorité ou les interprétations éclairées des faits et des récits - il a simplement démocratisé la capacité de chacun de se positionner dans un rôle précis. La fabrication du consentement est florissante dans chacune de ces niches. »

Je fais peut-être partie du problème en tant que gladiateur médiatique. J’essaie par contre de ne pas sacrifier la nuance pour attirer l’attention. C’est pas comme si j’utilisais des titres racoleurs du genre « Radio circulation, bisbille en sanitocratie, et vous n’en reviendrez pas de découvrir qui est en train de devenir un gladiateur »…


#mitch garber

Ceci dit, ce dont je parle ici peut se rendre au-delà de ma « niche », comme j’ai pu le voir il y a quelques jours avec ce tweet de Mitch Garber:

Dommage qu’il n’ait pas mis de lien vers mon texte...


#musique

Ce n’est pas nouveau, mais comme je vous ai parlé de Bon enfant ci-haut, voici une de leurs belles chansons sur laquelle j’ai sautillé samedi.


#citations

🔈 Norman Flynn, à propos de Pierre-Luc Dubois

Pour moi, c’est un joueur de 30 buts par saison, 35 passes. Entre 70 et 75 points.

🔈 Alec Castonguay, à l’envers

Ça écrase un peu la controverse, ça met comme un peu la marmite sur le couvercle en disant, là on a vraiment fait le tour du jardin.

🔈 Éric Duhaime, à propos de l’incidence des changements climatiques sur les feux de forêt

Pour ce qui est des causes et pour ce qui est du débat sur le réchauffement climatiques, je pense que le moment est mal choisi pour débattre de cet enjeu-là. Par respect pour les gens qui sont évacués, par respect pour les pompiers qui sont en train de faire un travail extraordinaire, on devrait focaliser sur éteindre les feux d’abord et avant tout.

#plogues