Pierre-Karl Péladeau, qui s'épanouine

Pierre-Karl Péladeau, qui s'épanouine
À quoi bon accueillir ceux et celles qui ont décidé de venir ici au pays si le cas échéant, on est pas en mesure de leur procurer un, d’une part, une structure de francisation pis surtout et avant tout un travail. Parce qu’un homme et une femme ne se réalisent et d’épanouinent que dans le travail.