La faille des voitures électriques, l'introversion radicale et la classe de Gilda

La faille des voitures électriques, l'introversion radicale et la classe de Gilda

Selon des sources qui possèdent un thermomètre, il a fait très beau en fin de semaine. J’en ai profité pour ouvrir ma piscine. Oui, je suis un bourgeois de la banlieue sud de Laval et je possède maintenant une piscine. C’est très pratique pour parler de backwash et de pH avec les amis. Il y a à peine un an, je n’y comprenais que dalle, maintenant, c’est une passion. Je suis peut-être sur le bord de la retraite sans m’en rendre compte.


#véhicules électriques et verglas

Mais il n’y a pas que le pH dans la vie. Il y a aussi les kWh/100km. C’est la consommation moyenne de kilowatts-heures aux 100km. Depuis que j’ai une voiture électrique, j’ai développé un certain intérêt pour le calcul de l’autonomie et du temps de recharge. C’est pourquoi ce tweet d’un animateur de BLVD FM m’a bien fait rire.

En gros, il est en train de nous dire que ça fait cinq ans qu’il nous avertit que possiblement, qu’à un moment donné, nous aurons une panne de verglas de deux ou trois jours et que certains propriétaires de voitures électriques ne pourront pas recharger leur voiture à la maison. Ces pauvres sans génies devront se rendre à une borne de recharge publique (comme dans l’temps des stations-service). Comment a-t-on pu ne pas voir cette terrible faille du système?

Sans blague, je me suis réfugié dans ma voiture électrique avec le chauffage dans le tapis pour travailler et faire recharger mes appareils pendant la panne d’électricité. Le siège chauffant pis toute. J’aurais même pu le faire dans le garage sans m’intoxiquer puisque ma voiture n’émet pas de CO2. Malheureusement, je n’ai pas de garage. J’ai tout investi dans la piscine.


#introversion radicale

D’autre part, j’ai suivi de loin l’histoire de Sébastien Rioux qui a gagné son procès contre un troll quérulent qui le harcèle sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. J’ai cru comprendre entre les lignes que ce troll était un sympathisant d’une certaine radio de type pirate, mais je ne connais pas beaucoup le dossier. La chose est évoquée dans le reportage de Noovo. Par contre, je me suis senti interpellé par ce passage de la chronique d’Isabelle Hachey à ce sujet:

« Fin mars, au palais de justice de Rivière-du-Loup, Seb Rioux a enfin pu voir à quoi ressemblait son troll. « Un gars frêle, introverti. Il n’a pas osé me regarder dans les yeux. Il a regardé à terre. En personne, il n’était pas capable. »

Voilà le genre de gars qui donne mauvaise réputation à l’introversion. J’aimerais en profiter pour dénoncer l’introversion radicale. Je ne voudrais pas qu’un quelconque chroniqueur ne reproche aux leaders introvertis d’être complaisants envers les introvertis radicaux, comme lorsqu’ils se plaignent que les musulmans ne sortent pas pour dénoncer les islamistes radicaux.


#non violence

Je suis pour la paix, contrairement au SPVM qui a organisé une manifestation contre la non-violence.


#gilda vs barbada

J’ai beaucoup trop suivi le dossier sur les drag queens dans les bibliothèques dans la dernière semaine. Ça m’épuise. Vous pouvez écouter ma chronique qui résume ce qui s’est passé autour de la pétition d’Éric Duhaime pour « protéger les enfants » si vous voulez connaître tous les détails.

Éric Duhaime a dit que ce sont les journalistes qui lui ont demandé de se prononcer là-dessus en conférence de presse. Quand on écoute ladite conférence, on réalise que « les journalistes », c’est le gars de Radio X, François Gariépy. Un gars que j’ai déjà rencontré et qui est très sympathique par ailleurs. Mais quand ses collègues lui ont demandé si sa question était arrangée avec le PCQ, il a répondu: c’est pas mal toujours arrangé, les conférences de presse (j’en parle ici).

Bref, tout ça a été monté en épingle, avec énormément de succès. En tout cas, c’est un succès si le but était de faire parler de Duhaime. Je ne pense pas que ça lui apporte plus de votes, mais plus de visibilité, certainement. Ceci dit, la façon dont il tourne tout à l’envers est assez déroutante. Un porte-étendard de la liberté qui se lance tout à coup dans la culture de l’annulation. Il pourfend les wokes, mais évoque l’appropriation culturelle pour dénoncer les drag queens qui caricaturent les femmes. Il n’y a rien qui fonctionne avec son discours habituel, mais ses partisans suivent quand même. En plus, il prétend que c’est un débat importé des États-Unis.

C’est vrai, mais c’est un enjeu porté par la droite. Il en est question dans cet article du Devoir:

« La mouvance antidrag provient des États-Unis. Plusieurs États américains (l’Arizona, le Tennessee, l’Arkansas, l’Iowa et le Texas, entre autres) ont légiféré contre les spectacles de drag queens. Des groupes d’extrême droite — parfois armés —, comme les Proud Boys, ont fait annuler des événements avec des drag queens chez nos voisins du Sud. « Il y a clairement une influence par rapport à ce qui s’est passé sur la question des drag queens, notamment au Tennessee, et ç’a eu un impact ici au Canada », soutient David Morin. Frédéric Boily abonde dans le même sens. « Les courants idéologiques traversent très facilement les frontières. […] La droite québécoise est assez alerte à tout ce qui se passe à l’extérieur », affirme-t-il. »

Les ténors de notre droite populiste, en politique comme dans les médias, sont branchés sur ce qui se dit à Fox News et dans les autres médias du genre. J’ai une belle collection de clips où ils disent « j’écoutais Tucker Carlson hier » ou « mon préféré c’est Glenn Beck ». Leur influence ne fait pas de doute.

J’ai vu un tweet passer qui disait: « Les médias québécois sont un service de traduction. » Je ne dirais pas que c’est le cas de tous les médias, mais c’est vrai dans le cas de ces polémistes qui calquent les discours américains.

Le New York Times expliquait cette semaine que les conservateurs américains avaient commencé à s’attaquer aux trans après leur échec à bannir les mariages de conjoints de même sexe:

« L'organisation de M. Schilling, par exemple, a mené un sondage pour déterminer si la restriction des droits des transgenres avait un écho auprès des électeurs – et, si c'était le cas, la meilleure façon pour les candidats d'en parler. En 2019, les recherches du groupe ont révélé que les électeurs étaient beaucoup plus susceptibles de soutenir un candidat républicain favorable à l'interdiction pour les filles transgenres de participer à des sports scolaires - en particulier lorsqu'il s'agit de savoir s'il faut "autoriser les hommes et les garçons à concourir contre les femmes et les filles". ” — qu'un candidat poussant à l'interdiction pour les personnes transgenres d'utiliser une salle de bain de leur choix. »

J’ai justement entendu beaucoup parler des questions transgenres sous cet angle dernièrement. Il semble que ce soit plus payant politiquement. D’ailleurs Maxime Bernier est full pin là-dedans.

Denise Bombardier voit bien sûr dans l’émergence des drag queens une autre preuve de la décadence de notre époque. Elle nous a offert les plus belles citations à ce sujet. Elle a cité plusieurs fois Gilda, cette drag queen du passé qui était très cultivée et qui avait de la classe selon elle. C’est drôle parce que Gilda a déjà été impliquée dans un scandale avec son fils adoptif de 16 ans. Je suis tombé là-dessus dans un documentaire de Musimax. Donc Gilda, qui a fréquenté un mineur, aurait plus de classe que Barbada qui lit des contes d’Élise Gravel dans les bibliothèques. 🤷🏻‍♂️


#chat gpt

Enfin, j’ai commencé à poser des questions à Chat GPT à l’occasion pour me donner des pistes dans l’écriture de mes textes. C’est plus efficace que les moteurs de recherche pour faire des suggestions. Il faut juste se méfier des réponses, comme on peut voir dans cette question que je lui ai posée.

T’es dans le champ, mon minou.


#musique

J’ai reçu le nouvel album de Blesse, un groupe formé des anciens membres de Zen Bamboo. C’est bon!


#citations

🔈 Luc Lavoie, tanné des rues fermées par Valérie Plante

Dans l’ouest, là où étaient les grands magasins, les grandes marques, tout ça là, ça ferme un par derrière l’autre. Pis elle a dit, ben il va falloir trouver des solutions. Pis j’ai envie de dire, niaiseuses veux-tu ouvrir la rue? Je veux dire ouvre la rue, puis le monde va y aller. Qu’est-ce que tu fais là?

🔈 Jeff Fillion, qui a sa définition d’un riche

– On peut définir riche by the way au Québec, parce que c’est ben mal de gagner de l’argent
– Pour moi un riche, ça a un jet.

🔈 Dominic Maurais, qui a sa définition d’un journaliste de guerre

Est bonne, est allé à la guerre. Elle est pas allée à la guerre. Elle a mi une veste anti balle parce qu’elle avait pas le choix. Un vrai reporter de guerre, là il revient estropié, ou se fait kidnapper ou il s’est fait kidnapper. C’est ça un vrai là.

🔈 Thomas Mulcair, à propos de Mathieu Bock-Côté

– Il fait un petit peu comme les têtes d’affiche de de Fox News. Moi, je suis pas convaincu que Tucker Carlson, c’est vraiment le gars que Tucker Carlson joue autant.
– Mais là wo attends, t’es en train d’associer Mathieu Bock-Côté à Tucker Carlson, qui est un complotiste, là vraiment là, non.
– Non, je veux pas. Je voulais pas insulter Tucker Carlson excuse moi. Ce que j’essayais.
– Attends minute, t’es en train de dire que Mathieu Bock-Côté est pire que Tucker Carlson?
– À plusieurs égards.

🔈 Nathalie Normandeau, à propos du tweet catholique de François Legault

Il fait exactement ce que Maurice Duplessis faisait dans les années 50. Écoute, s’appuyer sur la religion pour justifier ses actions.

🔈 Luc Lavoie, à propos de la loi sur la laïcité

C’est ça notre loi. C’est une petite loi raciste qui est qui a été faite pour faire plaisir à une gang de tatas qu’on appelle les identitaires. C’est tout. Bon, on pourrais-tu parler d’autres choses Messieurs, vous m’avez piégé, vous m’avez piégé. Hahahaha!

🔈 Mathieu Bock-Côté, à propos des pâtes carbonara

Pour être capable de s’ouvrir à l’autre, vous devez vous effacer vous-même pour être capable de proposer une nourriture inclusive, vous conservez le nom, vous changez la recette, vous changez les ingrédients, mais vous conservez le nom. Vous rajoutez inclusif et tout le monde est censé applaudir en disant, le multiculturalisme est une richesse merveilleuse. Bravo Barilla . Vous avez réinventé Orw

🔈 Denise Bombardier, à propos des enseignements de drag queens

La reconnaissance d’un troisième genre sur la terre? On va aller expliquer ça à des enfants de 4 ans, c’est déjà difficile pour des gens de 60 ans de comprendre. Parce que c’est une hypothèse, parce que ça s’est jamais vu et parce qu’on n’a jamais pu décrypter ça sur les murs des cavernes, des hommes préhistoriques. On n’a jamais vu ça là, un troisième genre dessiné dans le mur.

🔈 Richard Martel, qui explique son inspiration derrière le banc

On écoutait les émissions de Lance et compte et quand on voyait Yvon ponton faire son speech dans chambre, on disait toujours, ouais c’est incroyable, c’est excitant. On a appris un peu comme ça.

#plogues