Jeff Fillion, qui aimerait être un dictateur doux

Jeff Fillion, qui aimerait être un dictateur doux
Greenpeace, sont pas là, sont pas là pour sauver la planète, sont là pour démolir le capitalisme. Pour moi, si j’arrivais au pouvoir et si j’étais un dictateur doux, le premier geste que je poserais, c’est Greenpeace pis les autres pareils là, y seraient maintenant dans la liste des groupes terroristes.