Des émotions, un décès et de l'homophobie

Des émotions, un décès et de l'homophobie

Je me remets tranquillement de mes émotions de la fin de La soirée. Ce n’est pas tant le fait que ce soit terminé qui m’émeut que de recevoir autant d’amour en même temps. J’ai pleuré comme un Madelein (mettons) pendant toute l’émission au Métropolis (oui, j’ose dire l’ancien nom). Et j’ai eu des relents de ce moment toute la semaine en lisant les messages que je recevais. Toutes sortes de témoignages touchants de notre public formidable. Disons qu’il y avait de quoi s’enfler l’égo. Ou au moins de quoi amorcer de nouvelles aventures avec confiance.

⭐ André Arthur

Le soir de la fin de La soirée se terminait aussi la vie d’André Arthur. Je n’ai pas connu le André Arthur des « belles » années. Je l’ai connu sur la fin. C’est assez pour avoir récolté plusieurs de ses citations relativement horribles. On a beaucoup évoqué la fois où il proposait d’écraser des cyclistes, mais il avait aussi un petit faible pour les dictatures, trouvait que les victimes de Lac-Mégantic étaient des bougons, et que l’immigration, c’est une invasion.

Mais ce qui est quand même ironique, c’est que quelques jours avant sa mort, il avait minimisé les effets de la « grippe chinoise ». Ça lui aura valu d’être nommé pour un Herman Cain Award sur Reddit.

On se rappelle qu’Herman Cain, allié de Donald Trump, est décédé de la COVID après avoir participé à un rallye de ce dernier sans masque. Voilà ce que je connais d’André Arthur. D’autres en ont parlé plus éloquemment.

🥒 Le dernier gay

On a aussi rappelé les propos homophobes d’Arthur sur le « boulevard Sida » de Québec. Et vous savez qui est aussi homophobe? Moi. En tout cas, c’est ce que les disciples d’Éric Duhaime pensent. J’ai été un peu pris dans une tornade samedi et dimanche après avoir partagé une capture écran d’un tweet d’Éric Duhaime où on le voit à l’épicerie avec pas de masque devant un gros bac de concombres.

J’avais trouvé bien comique qu’un politicien trouve judicieux de se placer devant les concombres, sachant tout le potentiel de blague que cela évoquait. Un concombre parmi les concombres. En plus, il parlait de retrouver les sourires alors qu’il n’en faisait pas et que la seule personne non masquée à part lui avait un peu l’air bête. Au-delà de ça, je n’ai aucun problème avec le fait de faire l’épicerie sans masque. J’ai moi-même magasiné mon caviar à visage découvert samedi matin. Mais ma surprise devant ce choix de cadrage n’était rien à comparer de la suite des événements.

Pendant les trois heures suivantes, plusieurs personnes ont rivalisé de blagues de légumes bon-enfant en réponse à mon tweet. Les partisans de Duhaime, eux, m’ont envoyé chier, traité de cave ou de maudit épais. Business as usual. Jusqu’à ce que Frank le Dédomiseur, ce collaborateur de Jeff Fillion qui travaille dans l’anonymat, estime que mon tweet était homophobe.

En passant, sur iOS et sur le Mac, l’émoji de concombre n’est pas du tout comme celui de la plateforme qu’utilise ce bon Frank. Peu importe. Mentionner des concombres à côté d’une photo où il y a des concombres n’a rien de sexuel.

Plusieurs abonnés de M. Dédomiseur lui ont fait remarquer que le concombre comme jouet sexuel n’était pas l’apanage des homosexuels et qu’il n’y avait aucune référence au sexe dans mon tweet. D’autres se sont inquiétés qu’il soit devenu woke. Il faut dire que Frank n’est pas à une contradiction près. Grand défenseur de la liberté d’expression, il est aussi pour la censure de ceux qui vont trop loin avec le choix des mots et qui évoquent le nazisme (ça exclut son collègue Dominic Maurais par contre). Il n’est sans doute pas sans savoir que son ami Jeff Fillion multiplie les commentaires douteux au sujet des homosexuels. Sur Apple. Sur la fête de la Saint-Jean. Sur les journalistes. Sur les publicités.

Mais bon, ça ne sert en rien d’en rajouter, Le dédômiseur se fout un peu de se contredire. Il veut mettre le feu, et il a bien réussi. Éric Duhaime lui-même a retweeté son message m’accusant d’homophobie. Ezra Levant (qui a plus de 300 000 abonnés) et Joanne Marcotte aussi. Résultat? Une horde de leurs abonnés endoctrinés ont suspendu leur jugement et m’ont inondé d’accusations violentes, souvent elles-mêmes homophobes. C’était surréaliste. Je suis devenu homophobe à cause d’un influenceur woke de Radio X.

Ça m’a rappelé ce tweet d’Isabelle Hachey de La Presse la semaine dernière alors que le parti de Duhaime avait insinué qu’elle ne faisait pas mention de son homosexualité avec une capture écran habilement cadrée:

Ils veulent manipuler l’opinion publique et les ficelles sont grosses de même. Leurs fans embarquent volontairement dans la parade. Je dis l’opinion publique, mais ça reste quelques personnes sur Twitter. C’est difficile parfois de se raisonner et de se rappeler que Twitter n’est pas la vraie vie. Mine de rien, se faire traiter d’homophobes 100 fois en une journée, ça vous scrape une fin de semaine.

Bizarrement, dans son livre « La fin de l'homosexualité et le dernier gay », il disait n’avoir jamais subit d’homophobie et qu’il n’y en a pas vraiment au Québec.

« Nos lois, notre société, nos médias, tout nous met sur un pied d’égalité. Il peut bien y avoir un homophobe sur votre chemin, ici ou là, mais le système et la majorité sont de votre bord ».

Visiblement, quand il n’y en a pas, il lui suffit d’en inventer.

🌆 Ma ville aux rayons X

Tous les épisodes de ma série Ma ville aux rayons X sont disponibles sur le site de Savoir média. Je suis assez fier de cette série et je pense que c’est un sujet important. Les réactions sont très bonnes jusqu’à maintenant. J’aimerais que ça fasse le tour!

😮 Quelques citations

Comme je prends une pause de mon infolettre des citations de la semaine, en voici quelques-unes qui me restaient en banque.

🗞️ Nathalie Elgrably, à propos de l’avortement

Si les juges envisagent maintenant d’annuler cet arrêt, c’est parce qu’ils considèrent qu’une telle décision n’était pas du ressort de la Cour suprême, car il s’agirait d’un droit sans fondement constitutionnel. Il n’en fallait pas davantage pour que des psychorigides sans nuance ni bonne foi hystérisent que toutes les femmes, sans exception, pourraient perdre le droit à l’avortement.

🗞️ Éric Duhaime, inquiet pour le créationnisme parce que des partis l’accusent d’avoir un candidat anti-avortement

C’est quoi la prochaine étape ? Les gens qui sont créationnistes n’auront plus le droit de se présenter aux élections ? Il y a quelque chose là-dedans qui relève de la culture de l’annulation.

🔉 Diane Lebouthillier, qui profite de la semaine de la santé mentale pour questionner celle de l’opposition

Monsieur le Président, je peux bien comprendre qu’en cette semaine de la santé mentale, à quel point c’est tordu de l’autre côté de la chambre. Ils comprennent pas ce qu’on veut dire, monsieur le Président.

🔉 Patrice Roy, seigneur des agneaux

Viggo Mortensen, vous le connaissez, il est le comédien, le Silence des anneaux. C’est une fan fini du Canadien aussi.

⏰ S’il vous reste du temps…

📻 Billet idéologique
Mon hommage aux auditeurs de La soirée est (encore) jeune

👔 Mon billet dans l’Actualité
Le tissu urbain à la mode

💍 Un texte dans Urbania
L’étroite relation entre urbanisme et santé, vue par Olivier Niquet

⚰️ Mon entrevue chez Pénélope
La vie après La soirée