Chantal Racette, à boutte

Chantal Racette, à boutte
Quand t’as un employeur véreux dans face, qui dit, r’garde m’a le donner au privé… t’as le goût d’y crisser un coup de batte dans le front, m’a le dire de même.